Enfin…

Déjà un mois que je suis rentrée au multi-accueil. Le temps file c’est incroyable !! J’ai eu le temps de rencontrer les enfants de la section où je vais passer tout ce début d’été. 14 enfants qui viennent soit régulièrement soit ponctuellement. On apprend à ce connaitre les uns les autres. Les professionnelles sont ouvertes à moi, me font confiance. C’est une condition de stage confortable pour moi. Je peux investir les enfants, intervenir sans craindre de regards réprobateurs, proposer des activités sans être reprise ou jugé. Le pied.

J’ai déjà fais pas mal d’activité avec les enfants : puzzles, légo, lecture très souvent, loto, dessins, gomettes … Je ne me suis pas encore franchement lancée dans des activités dirigées qui nécessitent plus d’organisation. Je prends mon temps pour ne pas faire n’importe quoi. J’ai tenté une activité pâte à sel vendredi pm. L’idée était de préparer la pâte avec les enfants, de les laisser verser leur pots de farine, sel, eaux dans un grand saladier et les laisser patouiller tout ça. Comme mes dosages étaient juste foireux, j’ai dû rattraper la pâte pendant pas mal de temps. Heureusement Fr. a prit le relais et leur a proposer de faire un loto qu’ils adorent. Au final, pas mal d’enfants étaient parti quand elle a enfin était prête. J’ai fais l’activité avec 3 enfants uniquement, chacun à leur tour. J’ai rajouté du colorant dans leur boule de pâte à sel. C’était rigolot quand même. 2 des enfants ont laissé leur trace de main dans leur boule, que j’ai laissé sécher. A suivre…

Le côté activité me pose mille questions qui chamboulent un peu mes pseudo certitudes. Je sais qu’il ne faut pas avoir de certitudes mais avoir toujours des questionnements. Je sens mon évolution dans mes réflexions. Moi qui écoutais les filles de ma promo répéter à tout va qu’elles n’avaient que des remises en question, un changement de vision par rapport à tout ce qui le entourais… Je ne m’y retrouvais pas. Il faut du temps pour que ça germe, ça se remue. J’attends et tout me vient depuis ce dernier mois. Je suis plus sereine dans ma tête maintenant. J’ai eu pas mal de coups durs cette année et je n’ai pas pu apprécier la formation à sa juste valeur. J’ai bien l’intention de profiter comme il se doit de cette dernière année, de ce stage long, de mes examens, de mes bouquins… commencer enfin le travail qui est en latence depuis déjà deux années.

See U !!

1 juillet, 2013 à 10:05  | Commentaires (0) | Permalien


Recherche de stage DF1 – acte 3

Encore une fois je me trouve chanceuse. Je suis prise en stage dans la halte-garderie près de chez moi. Fini les transports en commun en heure de pointe, fini les monsieurs qui puent et transpirent, fini les RER supprimés… Je respire. Alors non je n’ai pas choisi ce stage pour sa proximité, mais plutôt du fait que cette halte garderie partage ses locaux avec un RAM. Une petite ville qui fonctionne avec un RAM !! Vous imaginez ?? C’est juste canon. Je ne suis pas sensée aborder le RAM pendant ce stage si j’en crois la directrice de la halte, mais je me dis qu’en 6 mois de temps j’aurai bien l’occasion d’aller y faire un saut. Là où je serai, il me semble qu’il y ait une réflexion intelligente autour de l’enfant, de ses parents et accompagnants et c’est ça qui m’a plu. En tout cas je vous présenterai cette structure en temps et en heure.

A suivre donc…

En tout cas nous abordons la dernière semaine de cours. On en profite pour avancer au maximum sur les dossiers à rendre en juillet et octobre. Pas facile pour se rencontrer quand chacune des membres du groupe de travail habite à des opposés géographique. Donc pas mal de speed, d’organisation.

 

See U !!

29 mai, 2013 à 1:23  | Commentaires (0) | Permalien


Recherche DF1 – acte 2

Les choses avancent à moins de 2 semaines avant l’entrée en stage final. Pas mal de retour négatif. Soit les structures ont déjà leur « quota » de stagiaire, soit elles ne prennent qu’à compté de septembre pour cause de restructuration… Bref, je ne baisse pas les bras. Pour le moment mon amie J. m’a mise en contact avec une Halte Garderie dans le 1er. Entretien jeudi matin !! J’attends le retour d’une halte-garderie qui fait RAM en parallèle. J’adorerais celui-ci. Sinon Y. me propose un stage en CMP, car elle, opte pour une crèche à pédagogie particulière. Je ne peux pas vous en dire plus, je n’ai moi-même pas bien tout compris…. Le suspens est à son comble. Je ne vous dis pas dans quel état de stress je suis !!

On nous rend le « journal d’observation » à 16h. Journal travaillé lors de mon stage au Café Zoïde.L’objectif étant de mettre en avant la communication au sein de l’équipe. Je n’ai pas encore eu le temps d’y passer y faire un tour, pour voir le rendu des travaux, mais dès que j’ai un moment, promis je posterai quelques photo. J’abrège le post, je dois faire quelques recherches pour le dossier prévention. Réunion au sommet avec le groupe demain midi. Mais ça je vous en parlerai un peu plus tard. Chaque plaisir en son temps.

 En attendant une petite course de 10 km ce soir me détendra les nerfs… Oh oui !! ;)

See U !! 

21 mai, 2013 à 3:16  | Commentaires (0) | Permalien


KRYSTAL, spectacle aérien pour tout-petits

Cette année on nous a demandé de se rendre à un spectacle pour enfants. L’idée n’étant pas de faire une simple sortie entre copines mais de s’interroger en tant que future professionnelle sur la pertinence d’une sortie pour enfant. Même si le projet nous a paru intéressant, il nous a semblé qu’il serait plus pertinent en première année. Effectivement, c’est durant cette année de mise en route que sont proposés les ateliers découvertes, les cours d’éveil musical etc…

Donc pour en venir au vif du sujet, avec les filles, nous avons opté pour Krystal qui est une pièce proposée aux tout-petits. Ce qui est plutôt rare paraîtrait-il en France. En quelques mots, Krystal est un spectacle muet. Pas une parole. Ce qui permet à chacun de s’approprier l’histoire, de voir ce qu’il veut.

KRYSTAL, spectacle aérien pour tout-petits dans Gourmandises visuelles krystal-flyer-face-199x300L’actrice rentre dans la pièce de manière très solennel, avec un regard impressionnant. Ses yeux sont grands  ouverts, le visage fermé. Elle prend ensuite place dans un tissu aérien avec agilité. Au fur et à mesure elle  domptera l’espace. Ses gestes sont lents, délicats. Le temps est ponctué par les différents instruments de  musique qu’elle va utiliser. Instruments de musique, qui de base n’en sont pas. C’est ce que j’ai aimé.  Comment faire de la musique, produire des sons sans le savoir, sans l’apprentissage lourd et contraignant,  sans les heures de répétition, les doutes, les craintes de ne pas y arriver. Le tout est baigné par   »une musique  du monde ». Je dis « musique du monde » du fait qu’elle reprenne le son des 5 éléments (eau, air, terre, feu,  éther) mais aussi des musiques en tant que telle.

C’est une vraie bulle de bonheur. Apaisante. Loin du brouhaha de la ville, des flots de parole des gens qui  nous entourent, de la pollution visuelle des affiches et autres éléments multi-couleur.

Je ne vous en dis pas plus, allez-y avec ou sans enfants.

Krystal est joué au théâtre Essaïon sur Châtelet (jusque fin juin). Christelle Philippe, l’actrice, nous a accueilli  les bras ouverts, prête à répondre à toutes nos questions, à partager son engouement, sa passion du jeu. Le plus du spectacle, pour ma part, et qu’enfants et adultes peuvent ensuite aller toucher le drap aérien, se saisir des instruments. Devenir acteur à leur tour.

Krystal
Album : Krystal
Spectacle pour tout petits
8 images
Voir l'album
 

See U !!

 

 

21 mai, 2013 à 3:05  | Commentaires (2) | Permalien


Recherche DF1 – acte 1

Je sais que ça n’est pas sérieux de ma part, mais 3 semaines avant le stage de fin d’étude, c’est à dire le plus long, je me mets enfin à mes recherches. J’ai commencé les recherches il y a 4 semaines seulement. On m’a dit que je devais me préparer à faire face à une multitude de refus, du fait que toutes les structures intéressantes sont prises d’assaut 1 an avant le jour J. 

Recherche DF1 - acte 1 dans Formations, concours etc... 6a00e551a26d2d883400e5539a25168834-800wi-246x300Je me lance donc dans des appels effrénés. Beaucoup de non effectivement, mais pas pour la raison évoquée plus haut. Non, beaucoup ont été intéressé mais soit pour un stage débutant en septembre, soit pour une période d’un an. Comment vous dire ?? J’ai eu quelques demande d’envoie de CV. Donc mon Homme est actuellement en train de peaufiner ce dernier. Heureusement que je suis en fin d’étude. Je peux le compléter avec tous les stages passés, parce que mon expérience en tant que vendeuse et merchandiser, ne vont pas intéresser grand monde dans celui de la petite enfance. 

J’avoue que je stresse quand même pas mal, du fait qu’il me reste très peu de temps. Donc un conseil pour vous : prenez-y vous le plus tôt possible. Parce qu’on a toujours l’impression d’avoir le temps de faire les choses, mais c’est là qu’on se trompe. Le temps passe très vite, et cette seconde partie de deuxième année est pas mal chargée. Je ne sais pas pourquoi on nous refourgue tous les dossiers en même temps. C’est pas des plus logiques à mon sens, mais je vais faire avec. 

Je vais envoyer mes CV cet après-midi avant de partir garder les loulous. Maintenant que j’ai déménager sur la banlieue c’est 1h de trajet aller, 1h de trajet retour. Je ne sais pas si je vais pouvoir faire ça tout l’an prochain, vu le planning prévu. On verra ça. 

See U !!

 

13 mai, 2013 à 3:27  | Commentaires (0) | Permalien


Le grand retour

Après une longue période d’abstinence, me voilà de retour sur le blog. Après un stage plus qu’enrichissant au Café Zoïde, beaucoup de choses se sont passées à Saint Ho. A eu lieu le DST santé 2 que j’ai, ma foi, plutôt pas mal réussi. Les heures passées à la bibliothèque à réviser ont aidé.  On aura les résultats que l’an prochain mais je suis confiante. J’aurai pû poster les questions mais je n’ai pas gardé le devoir.

Dernièrement et en groupe, j’ai effectué mon stage DF4 sur les institutions. On était en ludothèque associative. C’était pas franchement la joie, vu que la structure ne reçoit quasiment plus d’enfants. Heureusement pour nous que ce stage ne se faisait pas auprès d’enfants. On a un peu de mal à clôturer le dossier. Le travail en équipe est une bonne chose mais il faut pouvoir s’organiser avec les plannings de chacune. 

Après 2 bonnes semaines de vacances, nous revoilà de retour en cours. La semaine est plutôt light mais c’est une bonne occasion pour se remettre en selle. Ma vie personnelle ne m’a pas permis de profiter pleinement de la formation. J’ai pris pas mal de retard dans mes lectures, mes devoirs. Je vais profiter de cette semaine pour me remettre à flot.

See U !! 

13 mai, 2013 à 3:08  | Commentaires (0) | Permalien


Un joyeux Noël universel

Je sais qu’en période de fête, personne n’a envie de penser à la misère du monde. On a envie de la mettre entre parenthèse pendant quelques temps. En étudiant/travaillant dans le social je pense que ça ne nous est pas vraiment permis ou plutôt devrai-je dire possible. Cet pm, je rentre relativement tôt de mon stage, et j’ai quelques heures devant moi avant d’aller au Cross Fit. Mon dandy dort. J’en profite pour écouter les playlists proposés par un site que je suis et qui me référence : Hellocoton. J’entends War is over de J. Lennon. Clique pour apercevoir le clip qui défile en même temps que la musique…et voilà comment en 3 minutes et 36 secondes tu plombes une belle humeur, tu animes ta boule à l’estomac, tu as les yeux qui piquent et tu as envie d’hurler par la fenêtre : Image de prévisualisation YouTube Personnellement je n’ai pas pu le regarder plus de quelques secondes. Insoutenables !

N’oublions pas de relativiser un peu chaque jour sur nos propres misères qui ne sont au final que babillages. 

Et un Joyeux Noël à tous et toutes.

See U !!

21 décembre, 2012 à 4:05  | Commentaires (0) | Permalien


Le Café prépare Noël

Noël approche à grand pas et le Café Zoïde ne perd pas l’occasion de faire la fête. Depuis quelques jours déjà, tout le monde s’atèle à le préparer en grande pompe. Ce qu’il faut surtout savoir, c’est que le CZ propose de célébrer Noël dehors, dans une grande tente chauffée. Prête à accueillir 200 personnes. Pas sûre qu’elle soit assez grande.

Au programme; vous pourrez vous déguiser, vous maquiller, danser aux sons de 3 concerts qui vont réchauffer la tente, manger et boire du bon vin chaud (ou thé pour les enfants) ou encore profiter du petit marché aux poux (concurrent direct du marché aux puces) pour vous faire plaisir.

Enfin, voilà. Je ne pourrai pas y assister car le festivités débutent à 18:00 et que je dois aider ma mère à préparer notre propre repas de Noël. Vous pourrez passer faire un coucou ou profiter pleinement de la soirée. Le rideau se baisse vers 10:00. Sauf si l’évènement prend bien, il sera sans doute prolongé.

En attendant le Café Zoïde se fait tout beau !! Je vous laisse juger par vous même…

Le Café prépare Noël
Album : Le Café prépare Noël

7 images
Voir l'album
 

See u !!

 

12 décembre, 2012 à 10:57  | Commentaires (0) | Permalien


La maltraitance

Je profite d’être bloquée chez moi par une vilaine crève pour mettre à jour mon blog. Il y a une petite semaine, nous avons eu un retour en cours. Le vendredi une intervenante, Irène Vasseur, clinicienne, est venue partager avec nous son savoir concernant la maltraitance. Sujet lourd, difficile mais auquel nous ferons certainement face à un moment de notre carrière. Même pour celles/ceux qui souhaitent travailler en crèches, halte-garderie et consœurs… Par ce post je souhaite partager avec vous ce qui en est ressorti, en étant, je l’espère, au plus proche de ses dires. 

« Le parent maltraitant se vit comme un enfant décevant. » 

Commençons par nous débarrasser de nos préjugés, car les cas de maltraitance ne se trouvent pas que dans les milieux défavorisés. La maltraitance dans Echanges et fourre-tout actupls_24_02_maltrai_medElle a souvent lieu sur les enfants de -3 ans, enfants qui ne parlent pas encore, qui a du mal à se faire comprendre. Les signes cliniques sont : un enfant dans le retrait, dans la crainte. Il connait des troubles du sommeil, sphinctériens. Il peu avoir des tics. Se sont des enfants sur la défensive donc peuvent être très agités. 

En tant que professionnels, il faut pouvoir se demander ce qu’on ressent face à ce genre de cas, ce qui se passe en nous. Sachant que l’enfant cherchera toujours à protéger son parent, à nous d’être vigilant, observateur. Idem au niveau des parents. Il n’y a pas de profil type du parent maltraitant.

2 profils se dessinent :

- des conditions familiales compliquées comme un père mort ou absent, une mère épuisée. Les parents peuvent avoir du mal à gérer leurs pulsions et voient l’enfant comme le persécuteur, car ils ne savent pas répondre à ses besoins. L’enfant fait exprès de souiller sa couche, il fait exprès d’avoir faim à des heures décalées etc…C’est ce qu’on appelle « l’anafectivité ». Le parent ne s’identifie aucunement à l’enfant et ne ressentent aucune culpabilité envers lui. 

- des personnes qui ont connu des carences affectives importantes enfant ou une éducation rigide qui ne leur a pas permis de créer de « pare excitation ». Ils ont pu connaitre une éducation basée sur la propreté, l’ordre sans qu’on ait à parler de névrose obsetionnelle; besoin de contrôler leur environnement dont l’enfant fait parti. Les psychopathologies peuvent être : un retard psychomoteur, une inhibition. Si l’enfant reste dans sa famille, on peut se rendre compte de son aspect négligé, des échimoses, une certaine instabilité. Il cherchera avant tout la présence de l’adulte. En grandissant, il peut avoir peur de l’abandon, devenir dépressif et avoir une composante masochiste. Selon Anna Freud, l’agressé peut devenir agresseur afin de devenir actif, de ne plus subir.

3 types d’identifications, toujours selon A. Freud :

- l’identification à l’agresseur : l’enfant agresse à son tour pour être actif.

- l’identification à l’agression : l’enfant va jouer l’agresseur pour comprendre l’acte.

- l’identification de puissance : l’enfant s’identifie aux objets d’agression pour prendre le pouvoir.  Cette dimension permet la vengeance. C’est celle que connait les parents maltraitants : il voit dans leur petit, l’enfant décevant qu’ils ont été pour leur propre parents. Vous verrez certains enfants agressés par crainte de l’être lui même. C’est un système de défense dû au manquement d’instance du surmoi qui se créer, selon Freud lors du complexe d’Oedipe (contre dit par M. Klein).

  • Le phénomène de projection 
Au moment de l’identification à l’agresseur, le sujet a intégré l’interdit sans entrer dans l’auto-critique. C’est un interdit non constructif. Le surmoi est donc une instance de l’interdit et non de protection. Le travail d’auto critique est le travail d’auto perception de son agression. L’adulte projette sur l’enfant sa propre agressivité, au lieu de se contenir et de s’identifier à ce dernier. Il ne perçoit pas l’enfant en détresse. Il leur renvoi d’être de mauvais parents; il devient coupable de son impuissance. 
A nous, professionnels, de comprendre ses situations difficiles, de trouver un outil de communication pour atteindre ses parents et enfants en détresse. C’est aussi ce genre de situations, qui une fois rétablit, font qu’on fait un beau métier pour lequel je ne regrette aucunement mon choix de formation. 
7 décembre, 2012 à 11:13  | Commentaires (3) | Permalien


La jeunesse au salon !!

Oyé oyé gentes lecteurs. Dès demain et ce jusqu’au 3 décembre, si je ne m’abuse, aura lieu le salon du livre et de la presse jeunesse à Montreuil (ligne 9 – Robespierre). 


La jeunesse au salon !!  dans Bouquins salon-du-livre-de-montreuil-2012_illustrationLe bon plan est le suivant : entrée gratuite vendredi à compter de 16h30, sachant que vendredi c’est nocturne jusque 21h30. Je pense que c’est pour alléger un peu le week-end. C’est ce que j’avais fais l’an dernier avec des filles de ma promo, et il n’y avait pas trop de monde. Sinon c’est 6€ avec possibilité d’acheter des coupes files sur le net. 

En tout cas ça vaut la peine d’y aller, parce qu’on découvre pas mal d’auteurs qui jouent tant sur les formats, que sur les matières, sans parler des livres où sont travaillé les découpages…les japonais sont forts pour ça. De vrais chef d’oeuvres. Y a certains livres qui rendent plus heureux les adultes que les enfants. L’an dernier je n’ai pas pu me permettre de me faire plaisir alors là j’ai bien l’intention de faire crisser la CB !! Avec un peu de chance, un jour trônera le mien…

Petit topo après ma visite. En attendant pour plus d’info allez directement sur le site en cliquant juste là —> XXX …oui là ! 

See u !!

27 novembre, 2012 à 5:03  | Commentaires (0) | Permalien


12345